L'Association

Partant de l’expérience d’une structure d’achats groupés directs gérés par les adhérents, l’association a pour objet la création d’un supermarché coopératif et participatif,  celui des courses quotidiennes.

L’association est la structure qui a permis de lancer le projet, de réunir des adhérent.e.s le soutenant et de créer la « coopérative ».

Une fois la coopérative créée, l’association devient « Les ami.e.s de Coquelicoop » avec un objet un peu différent :

  • aider à faire connaître la coopérative en organisant des événements en relation avec les collectivités territoriales et toutes sortes de fêtes et réunions.
  • les coopérateurs et coopératrices assurant leurs services à la coopérative sont automatiquement adhérents de l’association : c’est elle qui les invite à effectuer leurs services et leur procure pour cela une assurance de responsabilité civile.
  • l’association peut recevoir des dons et des adhésions de soutien à la coopérative, défiscalisés en partie, pour supporter les animations.

L’association a été créée le 6 Février 2019 par une Assemblée Générale de ses 9 membres fondatrices et fondateurs constituant le premier Conseil d’Administration. Le récipissé de déclaration de la sous-préfecture de L’Haÿ-les-Roses (Val de Marne) est daté du 11 Février 2019 et porte le numéro W943008469.

Son siège social est à l’adresse : 25 rue des Marguerites 94240 L’Haÿ-les-Roses.

SIRET : 849 507 421 00014
APE : 9499Z Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire

Lien vers les statuts actuels – Ceux-ci vont évoluer à l’occasion de la création de la coopérative.

Lien vers le Règlement Intérieur actuel qui sera aussi révisé pour tenir compte du nouvel objet de l’association.

L’Assemblée Générale Extraordinaire de décembre 2019 : modification du nom et ajustements des statuts.

La Coopérative

La « coopérative » est une SASCCV (Société par Actions Simplifiée Coopérative à Capital Variable) du type « Coopérative de consommateurs ». Elle s’inscrit parmi les entreprises de l’ESS (l’Économie Sociale et Solidaire) :

  • elle appartient à ses coopérateurs et coopératrices issues de toutes les classes sociales et favorise la création de liens sociaux et culturels entre eux : chaque coopérateur-consommateur ou coopératrice-consommatrice consacre un effort régulier à faire fonctionner le supermarché en y effectuant des « services » de 3 heures toutes les 4 semaines ;

  • elles et ils y trouvent au meilleur prix des produits de qualité, respectueux de leur santé comme de celle des producteurs, dans les domaines de l’alimentation, de l’hygiène et de l’entretien ;

  • elles et ils supportent l’Agriculture Paysanne en respectant les marges des producteurs et créant des liens directs avec eux.

La coopérative est en cours de création : ses statuts et les pièces constitutives seront déposées à Créteil fin décembre ou début janvier 2020.

Les statuts ont été votés le 5 novembre 2019 avec ce texte qui a été complété d’éléments nominatifs (Présidente, membres du CA, autres souscripteurs fondateurs, date de dépôt, références bancaires) qui n’étaient pas totalement disponibles à cette date.

Le bulletin de souscription de parts sociales est accessible ici.

La Charte Éthique et le Règlement Intérieur pourront subir quelques ajustements mineurs et compléments d’ici l’ouverture de l’épicerie de test.

Les Valeurs de "Coquelicoop"

La « coopérative » et « l’association » partagent la même Charte Éthique et les mêmes valeurs.

Préambule des statuts de la coopérative

Coquelicoop est une coopérative de consommateurs participative. Elle propose à ses membres l’accès à des produits de consommation courante (alimentation, hygiène, entretien – entre autres) de qualité et au meilleur prix, en favorisant les modes de production respectueux de l’Humain et de l’Environnement.

La coopérative est gouvernée et gérée par ses membres qui assurent la majorité des tâches nécessaires au bon fonctionnement du supermarché. Les principes d’autogestion et de non-recherche de profit sont les fondements du modèle économique de Coquelicoop. Ils permettent de définir des marges basses et des prix réduits tout en garantissant un prix juste aux producteurs.

Coquelicoop vise ainsi à faciliter l’accès de toutes et tous à une consommation saine, durable et de qualité et s’engage à lever les freins sociaux, économiques et culturels qui font obstacle à ce type de consommation. Le supermarché sera aussi un lieu d’échanges, de sensibilisation et d’informations entre membres, habitants et producteurs autour des enjeux de consommation responsable.

A travers la promotion d’un modèle solidaire, coopératif et participatif ouvert à tous qui réinvente notre rapport à la consommation en prenant en compte l’impact qu’elle a sur notre santé et sur notre environnement, Coquelicoop a pour ambition de participer à une dynamique de mieux vivre ensemble, en particulier en associant les territoires proches d’où viennent ses membres.

Extrait de la Charte Éthique

Les coopératrices et coopérateurs de « Coquelicoop » ont certes leurs propres valeurs personnelles mais ont en commun celles de « Coquelicoop » qui les réunissent dans cette entreprise.

Reprendre ensemble le contrôle sur son alimentation et sa santé,

en choisissant des produits de confiance, dont la provenance est connue et les producteurs identifiés (quand c’est possible, sinon a minima informer de la méconnaissance de la provenance exacte). L’attention portée à la santé est autant individuelle que collective et concerne celle des coopératrices et coopérateurs comme celle des producteurs et productrices.

Privilégier au maximum les produits issus de l’Agriculture Paysanne,

modèle d’exploitation à taille humaine, maîtrisant l’usage des intrants quand il y en a, la complémentarité des cultures et des élevages, et soucieux de la qualité de leurs produits. Ces producteurs et productrices respectent le temps qu’il faut, les saisons, le bien être des animaux, les espaces naturels qu’ils n’épuisent pas et portent une attention particulière à la destination de leurs produits en particulier par l’écoute qu’ils ont des observations des coopératrices et coopérateurs.

En retour « Coquelicoop » respecte leurs marges, ne discute par leurs prix et apprécie leurs informations.

Privilégier les fournisseurs de taille modeste et du secteur coopératif,

pour les produits non alimentaires et/ou transformés en créant des liens privilégiés avec eux sur la durée.

Renforcer l’inclusion et se garder de toute exclusion par principe

en aidant toute coopératrice et coopérateur proposant de bons produits et s’occupant de leur approvisionnement. Ne retirer du catalogue que les produits que trop peu achètent, ne pas demander d’exclusions par principe.

Avoir une pratique démocratique la plus large possible,

dans le fonctionnement et les choix de « Coquelicoop » :

  • rendre disponible et transparente toute information à propos des produits, des fournisseurs, de la marge pratiquée, etc.
  • se donner une visibilité totale sur les plannings de livraison, des services à assurer en magasin et en règle générale de l’organisation opérationnelle et financière (bilan, plans de financement, etc.).
  • créer sans autorisation préalable des « Groupes de travail » dans les conditions fixées par le Règlement Intérieur et de participer aux commissions thématiques définissant les politiques de « Coquelicoop ».
  • rechercher systématique le consensus dans les instances, ou à défaut de larges majorités, favoriser le dialogue pour parvenir à des solutions acceptées et appréciées par le plus grand nombre, et ce même au détriment de la rapidité d’exécution.

Respecter les autres, leurs valeurs et convictions,

en appliquant un certain nombre de règles de comportement dans les échanges écrits et verbaux, en particulier dans les instances de gestion, assemblées mais aussi les supports d’information et de communication publics et avec les autres coopérateurs (ces quelques règles de bon sens sont rappelées en annexe).

Rendre effectif la solidarité avec toutes les populations de nos villes

  • en attirant des coopératrices et coopérateurs de tous milieux sans exclusive et en se gardant de toute approche de cooptation sélective.
  • en veillant à ce que le catalogue de produits n’exclut pas de facto des populations importantes par le prix ou la nature des produits proposés et en s’engageant à concentrer un égal effort à satisfaire les besoins de 80 % de la population de nos villes, sans le disperser ni le concentrer sur une cible restreinte :
    • ni sur des produits très haut de gamme au profit d’un public qui a les moyens de les obtenir par ailleurs,
    • ni sur des produits industriels de très bas prix déclassés ou proches de leur date limite de consommation.
  • en ayant une attitude inclusive à l’égard de toutes les coopératrices et les coopérateurs dans les équipes assurant les services en magasin.

Avoir un engagement citoyen marqué envers notre territoire

en acceptant d’effectuer des services de nature convenue avec les institutions territoriales relevant de l’information, de l’animation dans les quartiers, de participations aux événements, d’intervention dans les écoles, collèges etc.

Avoir à cœur de proposer des emplois en CDI à des niveaux de salaires supérieurs à ce qui se propose par ailleurs

et d’y affecter prioritairement nos marges.

 

ESS : Économie Sociale et Solidaire

Le terme d’Economie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs :

  • utilité sociale,
  • coopération,
  • ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants.

Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement.