Actualités

Qui concurrence plus l’autre : un commerce proche d’une coopérative ne vendant qu’à ses coopérateurs ou la coopérative elle-même ? (détail ici)

En sortant d’une coopérative ne vendant qu’à ses coopérateurs, un coopérateur est libre d’aller chercher dans le commerce local ce qu’il n’a pas trouvé à la coopérative. L’inverse n’étant pas possible. la « fuite » de clients ne peut jouer que dans un sens, celui défavorable à la coopérative.